Rayonnement cosmique galactique : prédictions et incertitudes
Pierre Salati
LAPP Annecy
Lundi 23/05/2011, 11:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

La matière noire astronomique pourrait être constituée de particules neutres et massives aux interactions évanescentes. Ces espèces hypothétiques n'ont toujours pas été décelées mais seraient susceptibles de produire des distorsions spectrales dans le rayonnement cosmique galactique conventionnel dont la compréhension est devenue désormais essentielle. Je présenterai le modèle de propagation en vogue et les mécanismes astrophysiques à la source de l'antimatière cosmique et de l'émission gamma diffuse de la Galaxie. Je discuterai surtout des incertitudes affectant ces rayonnements et montrerai en particulier qu'une meilleure détermination de certains paramètres de propagation est susceptible d'améliorer sensiblement nos prédictions du fond gamma diffus galactique du GeV au TeV.

Contact : Eric ARMENGAUD

 

Retour en haut