Masses des neutrinos et asymétrie matière-antimatière de l'Univers
Stéphane Lavignac
IPhT
Lundi 10/06/2013, 11:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

Le fait que notre univers ne contienne pratiquement pas d'antimatière constitue un problème pour le Modèle Standard de la physique des particules. En effet, alors que ce dernier contient tous les ingrédients nécessaires pour engendrer une asymétrie matière-antimatière de manière dynamique, le mécanisme correspondant, connu sous le nom de baryogenèse électrofaible, ne satisfait pas toutes les conditions de Sakharov. En particulier, la condition d'écart à l'équilibre thermique requiert un boson de Higgs léger, et cette possibilité a été exclue par le collisionneur électron-positron LEP au CERN. Parmi les mécanismes alternatifs, la leptogenèse, qui fait appel à la désintégration hors d'équilibre de nouvelles particules lourdes, présente l'avantage de relier entre eux deux problèmes de la physique des particules: l'origine de la masse des neutrinos et celle de la matière dont est constituée notre Univers.

 

Retour en haut