Merci à Bernard Bouquin et Martine Trocellier, rédacteurs de "Clefs CEA", pour leur contribution à ce glossaire.

Coal To Liquid (CTL)  
Transformation du charbon en combustible liquide.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Adiabatique  
Qualifie les transformations qui s'effectuent sans échange de chaleur avec l'extérieur.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Allothermique  
Qui utilise la chaleur d'une source extérieure (en opposition à autothermique).
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Asymétrie baryonique  
Différence (non-nulle) entre la densité de baryons et la densité d'antibaryons Source: les Clefs du CEA (n°58)
E. De-laborderie, dépêche du 17/11/2009

Asymétrie leptonique  

Différence (non-nulle) entre la densité de leptons et la densité d'antileptons.

Source: les Clefs du CEA (n°58)
E. De-laborderie, dépêche du 17/11/2009

Bande (électronique interdite) directe ou indirecte  
Un semi-conducteur a une structure de bandes électroniques, plages d’énergie disponibles pour les électrons dans la matière, liées à la nature périodique de l’arrangement atomique dans le cristal et à la nature ondulatoire des électrons. La bande interdite (gap) se situe entre une bande permise et pleine (ou quasi pleine à température non nulle), la bande de valence, et une bande vide ou quasi vide, la bande de conduction. Les photons d’énergie supérieure à la bande interdite génèrent des porteurs de charge par transition des électrons entre les bandes permises. Le franchissement de la bande interdite peut se faire avec émission de phonons (quanta de vibration du réseau) - il est alors question de bande interdite indirecte (cas du silicium) - ou sans émission (bande interdite directe).
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Céramique  
Matériau inorganique et non métallique à structure cristalline présentant un arrangement périodique régulier des atomes et parfois des liens ioniques ou covalents.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Champ magnétique   
Champ de force généré par des courants électriques. Il s'exprime en <i>tesla</i> ou en <i>gauss</i> (1 G=10<sup>-4</sup> T) La composante toroïdale du champ est orientée comme les parallèles du globe. la composante poloïdale du champ reliant les pôles est donc orientée comme les méridiens. Source: les Clefs du CEA (n°58)
E. De-laborderie, dépêche du 17/11/2009

Chute ohmique  
Dans une pile à combustible, chute de tension imputable à la résistance interne des cellules et directement proportionnelle au courant.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

CNRS (Centre national de la recherche scientifique) :  
Etablissement public à caractère scientifique et technologique exerçant son activité de recherche dans tous les domaines.
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Conduction électronique ou ionique  
Phénomène par lequel un électron ou un ion se déplace dans un matériau.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

conduction thermique  
Phénomène par lequel, dans un milieu, la chaleur s'écoule d’une région à haute température vers une autre à plus basse température, ou entre deux milieux en contact. S'exprime en W/m/K.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Cosmogénique (noyau) :  
Noyau atomique issu d'une réaction nucléaire dans l'atmosphère induite par le rayonnement cosmique.
E. De-laborderie, dépêche du 25/01/2007

Cryogénique  
Littéralement "produisant du froid" ; par extension : "en rapport avec les basses températures" (les liquides cryogéniques ont des points d'ébullition inférieurs à – 150 °C).
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

CVD (Chemical Vapor Deposition, dépôt chimique en phase vapeur)  
Méthode de préparation de couches minces par dépôt en phase vapeur formé par réaction chimique à partir d'un milieu gazeux de composition différente.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Diélectrique  
Substance qui ne conduit pas le courant électrique mais peut emmagasiner de l'énergie électrostatique.
E. De-laborderie, dépêche du 25/01/2007

Diffusion élastique  

La diffusion élastique est une réaction dans laquelle l’état initial et l’état final sont identiques.

E. Lemaitre, dépêche du 26/07/2019

Diffusion inélastique profonde  
Collision de haute énergie entre un proton et un lepton, au cours de laquelle le proton est détruit.
E. De-laborderie, dépêche du 10/09/2007

Dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO²)  
Gaz produit lors de la combustion des matières organiques, et responsable d'une partie de l'effet de serre.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Diphasique  
Qui comporte deux phases (solide, liquide, gaz) d'un même corps (exemple eau liquide et vapeur d'eau) ou de deux corps différents (par exemple eau et air).
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Endothermique/exothermique  
S'accompagnant d'une absorption/d'un dégagement de chaleur.
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

Facteur d’amplification (Q)  
Rapport de l’énergie dégagée sur l’énergie injectée.
E. De-laborderie, dépêche du 06/07/2007

Milieu déconfiné (QGP)  
Milieu où les quarks et les gluons, constituants élémentaires des nucléons, sont libres (non confinés à l'intérieur des nucléons).
E. De-laborderie, dépêche du 13/02/2007

Nombre magique  
Un nombre magique correspond à un nombre de protons ou de neutrons permettant de remplir une couche majeure. Il donne un surcroît de stabilité au noyau. Source: ScintillationS
E. De-laborderie, dépêche du 27/08/2008

Photovoltaïque  
Effet qui permet de convertir directement la lumière en électricité par le biais de la production et du transport de charges électriques dans un matériau semi-conducteur comportant une partie présentant un excès d'électrons et une autre un déficit. Source: les Clefs du CEA (n°58)
E. De-laborderie, dépêche du 17/11/2009

Quark  
Les quark sont des particules élémentaires du type fermion qui sont soumis à toutes les interactions. Ils possèdent tous un spin de ½. On distingue six types ou saveurs de quarks : quark up ou haut, quark down ou bas, quark strange ou étrange, quark charmed ou charmé, quark bottom ou beauté, quark top ou vérité. Dans la matière qui nous entoure on retrouve les seuls quarks up et down. C’est en ces derniers types que se désintègrent les autres quarks, plus lourds et instables.
fbugeon, dépêche du 25/01/2007

Quench  
Passage brutal de l'aimant de l'état supraconducteur à l'état résistif. Ce phénomène qui est généralement non désiré peut être provoqué par un échauffement ou la présence d'un champ magnétique trop élevé localement
E. De-laborderie, dépêche du 28/02/2007

Rayonnement cosmique  
Flux de particules chargées (électrons, protons et noyaux) traversant l'espace interstellaire à des vitesses relativistes. La plupart proviennent de l'extérieur du système solaire, d'autres sont accélérés au cours des éruptions solaires. Les particules chargées qui se propagent vers la Terre interagissent avec les atomes de la haute atmosphère et seuls certains produits de ces interactions (tels que muons, rayonnement gamma et électrons secondaires) peuvent atteindre la surface terrestre.
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Rayonnement électromagnétique :  
Rayonnement qui se propage dans le vide à la vitesse de la lumière sous forme de champs électrique et magnétique oscillants et qui transporte de l'énergie (photons).
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Réacteur nucléaire sous critique  
Réacteur dans lequel la quantité de noyaux fissiles et leur disposition sont telles que la fission en chaîne ne peut s’auto-entretenir même en l’absence de tout dispositif absorbeur de neutrons. Une source externe de neutrons est alors indispensable pour entretenir les fissions en chaîne au sein de ce type de réacteur. Source: Alain Boudard (Irfu-SPhN)
E. De-laborderie, dépêche du 20/03/2008

Spectre (neutronique)  
Distribution en énergie de la population des neutrons présents dans le cœur d'un réacteur
E. De-laborderie, dépêche du 12/01/2007

 

Retour en haut