Détecteurs pour la physique des 2 infinis

Dans les domaines de l’instrumentation, les équipes de l’Irfu réalisent les instruments nécessaires pour mener à bien ses recherches en physique subatomique, en astrophysique et en cosmologie.

Détecteurs pour la physique des 2 infinis
Méthodes de modélisation et de visualisation

Méthodes de modélisation et de visualisation

Traitement d'images astrophysiques L’observation d’objets astrophysiques, depuis le sol ou l’espace, fournit une quantité grandissante de données, perturbées par la turbulence atmosphérique ou les capacités de l’imagerie du télescope.

MPGD Activities

Welcome to MPGD Irfu Activities Micro-Pattern Gas Detector (MPGD) have been developed in CEA-Saclay since 1996. MPGDs  are gaseous particle detectors coming from the development of wire chambers  invented by Georges Charpark (Nobel prize in Physics in 1992). MPGDs can detect particles (photons, neutrons, charged particles) by amplifying the charges that have been created by ionisation in the gas volume.

MPGD Activities
Plateforme de développement et d’intégration pour la physique nucléaire et la physique des particules

Plateforme de développement et d’intégration pour la physique nucléaire et la physique des particules

Pour les besoins des expériences en physique subatomique, les laboratoires s’appuient sur des plateformes leur permettant de développer la R&D sur les détecteurs, la microélectronique mais aussi de les intégrer, les tester et mesurer leurs performances.

Réalisations en réponse aux enjeux sociétaux

L’institut applique son expertise à des sujets de société, comme l’énergie et la santé.

Réalisations en réponse aux enjeux sociétaux
Structure en quarks et gluons des hadrons

Structure en quarks et gluons des hadrons

Le DPhN est fortement engagé dans l’étude de la structure en partons (quarks et gluons) des particules, et en premier lieu, des protons et neutrons. Ces nucléons sont un cas singulier en physique car environ 90 % de leur masse est due non à la masse de leurs constituants, mais à l’interaction forte à laquelle ils sont soumis.

 

Retour en haut