Structure de l'Univers

Evolution de l'Univers. Credit: Hubble Space Telescope Science Institute

Les recherches dans cette thématique consistent à étudier la formation et l’évolution des galaxies, des amas de galaxies, des étoiles et des planètes. Les infimes inhomogénéités observées dans le fond diffus cosmologique par les satellites WMAP et plus récemment Planck constituent les conditions initiales pour la structuration de l’Univers. Le modèle cosmologique dit de « concordance », avec ses deux composantes : matière noire et énergie noire, constitue le cadre théorique de la structuration de l’Univers. Observer la structuration de l'Univers est un moyen de tester le modèle cosmologique. Structuration de l'Univers et cosmologie observationnelle sont donc intimement liées. Ces études sont faites à partir d’observations multi-longueurs d’onde et de simulations numériques multi-échelles.

 

 

Maj : 10/12/2013 (13)

Programmes
L’étude des grandes structures de l’Univers a connu un essor fulgurant depuis une vingtaine d’années, après la découverte des fluctuations de température du fond diffus cosmologique par le satellite COBE en 1992 (récompensée par le prix Nobel de physique 2006). C’est en effet à partir de cette mesure que notre connaissance des « conditions initiales » de notre univers est devenue suffisamment précise pour envisager ... Lire la suite »
L’astrophysique des hautes énergies porte sur l’étude des phénomènes astrophysiques les plus énergétiques de l’Univers, phénomènes cosmiques dévoilés par leur rayonnement à haute énergie. Les recherches menées par l’Irfu dans ce domaine portent principalement sur l’étude des objets compacts (trous noirs, étoiles à neutrons, naines blanches) et de leur environnement (jets, ... Lire la suite »
Nous étudions le fonctionnement des étoiles et en premier du Soleil. Nous avons approfondi notre connaissance de l'intérieur du Soleil grâce à des observations en héliosismologe (découverte des modes de gravité globaux avec SOHO-GOLF (Garcia et al., Science 316, 1591 (2007)) et de grandes simulations magnéto-hydrodynamiques effectuées sur des ordinateurs massivement parralleles (Brun et al. ApJ, 742, 79). Le lien entre le Soleil et les autres ... Lire la suite »
 
Retour en haut