Traitement des données

Le projet COAST (pour Computational ASTrophysics) est un programme de simulations numériques massivement parallèles en astrophysique impliquant des astrophysiciens et des ingénieurs logiciels du CEA / Irfu. Visualiser l'énorme quantité de données produites dans ces simulations est un gros problème: des outils de visualisation ont été développés pour analyser ces résultats de simulations pour la cosmologie et la formation de galaxies, le milieu interstellaire et la magnéto-hydrodynamique des étoiles réalisées avec des codes de simulation locaux.

En raison de la complexité, de la géométrie ou de la taille des simulations, les codes de simulation utilisent différentes techniques numériques, des maillages réguliers ou adaptatifs de type AMR (Adaptive Mesh Refinement), des coordonnées sphériques ou des multi-maillages incorporés dans la géométrie. Le logiciel de post-traitement, et en particulier l'outil logiciel de visualisation, doit répondre à toutes ces exigences.

Deux interfaces ont été développées pour la visualisation interactive, immersive et tridimensionnelle de ces grands ensembles de données complexes : le code SDvision  pour l’analyse de toutes les données issues des codes de simulation du Département d’Astrophysique ainsi que le code PYMSES pour le traitement optimisé des données issues du code RAMSES de type AMR.

 
Visualisation d’une simulation numérique des grandes structures
de l’Univers avec le code RAMSES
 

Le code SDvision a été adapté pour établir une cosmographie de l'Univers Local, basée sur de multiples produits de données incluant des catalogues de redshifts, des catalogues de vitesses particulières, et des champs de densité et de vitesse reconstruits. Sur la base des différentes techniques de visualisation proposées par notre logiciel, basées sur le calcul multicœur et l'accélération matérielle OpenGL, nous avons créé des cartes affichant la structure de l'Univers Local ; vides, amas de galaxies, filaments et murs  sont identifiés et nommés.

 
 
Identification  de la raison du déplacement de la Voie Lactée à 630 km/s :
le Dipole Repeller Nature Astronomy (2017)
 

Développement d’une nouvelle base de données :

Galactica est une nouvelle base de données de simulation astrophysique pour les membres du groupe COAST et leurs collaborateurs. Cette application web est générique et est conçue pour des projets numériques dans les divers domaines  d’activités scientifiques du groupe COAST. Il offre aux membres de COAST la possibilité d'éditer le contenu du site Web afin de publier les détails de leur projet numérique, de présenter leurs résultats scientifiques et de fournir un accès ouvert à leurs données de simulation.

 

Maj : 19/06/2018 (4334)

 

Retour en haut