1 sujet /DAp/LSIS

Dernière mise à jour : 08-08-2020


 

Développement de spectro-imageurs X durs à haute densité de pixels pour l’imagerie directe de sources astrophysiques et d'éruptions solaires au-delà de 30 keV

SL-DRF-20-0634

Domaine de recherche : Photonique, imageurs et écrans
Laboratoire d'accueil :

Direction d’Astrophysique (DAP)

Laboratoire des spectro-Imageurs spatiaux (LSIS)

Saclay

Contact :

Aline Meuris

Olivier LIMOUSIN

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2020

Contact :

Aline Meuris
CEA - DRF/IRFU/DAP/LSAS

01 69 08 12 73

Directeur de thèse :

Olivier LIMOUSIN
CEA - DRF/IRFU/DAP/LSIS

01 64 50 15 03

Des télescopes spatiaux focalisant des rayons X durs jusqu’à 100-200 keV apporteraient des réponses majeures pour la compréhension des phénomènes les plus violents et énergétiques de l’univers, dans les noyaux actifs de galaxie, les supernovae ou plus proche de nous dans les éruptions solaires. Des techniques de super-miroirs émergent dans cette perspective. En parallèle, il est nécessaire de mener des développements technologiques en rupture pour réaliser des grands plans focaux à haute densité de pixels efficaces jusqu’à 200 keV qui seront placés au foyer de ces systèmes optiques. Cette thèse d’instrumentation spatiale consiste à mettre en œuvre et à étudier des détecteurs hybrides innovants pour de la spectro-imagerie dans la bande [1-200 keV] à base de détecteurs semiconducteurs pixelisés au pas de 250 µm en tellurure de cadmium (CdTe) interconnectés point à point avec les chaînes de lecture spectroscopiques de circuits intégrés matriciels (ASIC) conçus par l’institut. Par des caractérisations expérimentales couplées à des méthodes d’analyses de données modernes, et des essais en accélérateurs couplés à des modélisations numériques, il s’agit pour le candidat de démontrer et d’optimiser la résolution spectrale, la résolution spatiale et la capacité de comptage de ses dispositifs inédits.

• Photonique, imageurs et écrans

 

Retour en haut