Physique des particules aux collisionneurs hadroniques - Atlas au LHC

La collaboration Atlas rassemble près de 3 000 physiciens, issus de 174 laboratoires provenant de 38 pays. L’expérience Atlas est installée auprès du collisionneur LHC au CERN. Elle a pris des données issues de collisions proton-proton à 7 TeV en 2010 et 2011, puis à 8 TeV en 2012, ayant conduit à la découverte du boson de Higgs.  Le Run 2 du LHC, qui a débuté en 2015 à une énergie de 13 TeV, est en cours jusqu'à fin 2018.


Le groupe de l’Irfu a participé à la construction du spectromètre à muons et du calorimètre électromagnétique à argon liquide. Il est actif dans l’analyse des données : propriétés du boson de Higgs, tests du modèle standard et recherche de physique au-delà du modèle standard. Il participe également à l’amélioration du détecteur pour la phase à haute luminosité, en particulier sur un nouveau détecteur à muons vers l’avant et le déclenchement du calorimètre électromagnétique.

 

 

Le groupe du SPP comprend 19 physiciens, 1 post-doctorants et 9 étudiants en thèse. Le chef de groupe est Claude Guyot.

 

 

 

 

 

Maj : 26/02/2017 (3424)

Retour en haut