Moyens expérimentaux

L’électronique front-end (mise en forme et discriminateur) est assurée par un ASIC (comprenant 16 voies, un seuil commun, 16 sorties + 1 OR). Le seuil est réglable par l’utilisateur. Ce micro circuit électronique a été développé pour des expériences de physique fondamental. La carte d’acquisition est une carte de test USB Configurable qui tire parti de la souplesse de l’interface USB des ordinateurs personnels et des progrès des circuits numériques configurables FPGA (Field Programmable Gate Array). Elle permet de traiter rapidement un grand nombre de signaux et est programmable depuis l’interface d’un ordinateur.

  Description technique

Le compteur de radioactivité des micro échantillons (~30 μl pour le rat et ~8 μl chez la souris) contenus dans un tube capillaire relié au cathéter artériel est constitué de 6 diodes silicium (10x10x0.3 mm3) entourant le micro tube et une carte électronique privilégiant un système compact et robuste. Afin de supprimer le bruit physique venant des photons issus de l’animal, le détecteur est entouré d’un blindage (2cm de Plomb). L’ensemble forme un boitier de petites dimensions 8X10X4 cm3. Le micro tube interne, fixé dans la boite, a été sélectionné afin de minimiser le taux d’annihilation des positons dans les parois (polyimide ρ= 1.42g/cm3, épaisseur des paroi = 25μm). Sa géométrie est telle que ce dernier permet de contenir le volume d’un échantillon (de 30μl ou de 8 μl) correctement centré sous les détecteurs

L’électronique de lecture de ces diodes ainsi que l’électronique gérant l’acquisition et le transfert de données ont été intégrées dans un unique module électronique développé au DAPNIA (fig. 3). L’électronique d’acquisition a été optimisé afin de réduire au maximum le bruit électronique permettant de minimiser le seuil de détection pour une meilleure efficacité. 

Spécificités

Une méthode automatique, garantissant la reproductibilité des résultats et une facilité de mesure, est nécessaire et viendra répondre aux besoins des biologistes. Le projet A.R.T permettra de fournir un dispositif réalisant des mesures automatiques en continu de concentration d’un traceur dans le sang artériel d’un petit animal (rat et souris), mais aussi chez les animaux plus volumineux (porcs, primates…), avec recueil d’échantillons sanguins, simultanément à un examen d’imagerie nucléaire pour différents traceurs marqués avec des émetteurs de positons (F18 et C11) en TEP, des émetteurs gamma (Tc, I125,..) enTEMP (Tomographie par Emission Monophotonique).

Méthode automatique offrant:
- une amélioration sur la précision de mesure
- une limitation de la dose d’exposition du personnel.
- une facilité d’utilisation
- une reproductibilité des résultats

 

 

maj : 20-06-2007 (1672)

Retour en haut