DEDIP : les plateformes technologiques
DEDIP

D'abord au service des besoins de l'Irfu, ses compétences permettent également des actions de valorisation vers d'autres unités du CEA, et réciproquement une autre de ses forces est de pouvoir profiter des compétences des autres unités du CEA. Le DEDIP a aussi comme vocation à valoriser ses compétences à d'autres acteurs du monde de la recherche ou du monde industriel, en particulier dans les domaines sociétaux comme le médical, l'art...

Pour mener à bien ses projets, le DEDIP dispose de plateformes technologiques de niveau international :

Micromegas FABLAB (Atelier MPGD) pour la réalisation de détecteurs gazeux microstructurés

Plateforme de test de miroirs (salle noire de 30m de profondeur)
Salle blanche comprenant 30m2 ISO 8, 30m2 ISO 7 dont 5m2 ISO 5 sous flux laminaire, avec un sas matériel
La salle blanche CICLAD de 112 m2 ISO7 avec un SAS matériel et un SAS « station de lavage ». Elle est équipée de marbres instrumentés pour la construction de modules détecteurs de grands volumes. Mise en service à l’été 2016
3 grands halls d’intégrations dont un avec une salle noire de 65 m2
Machine à bonder semi-automatique et caméra microscopique 3D faisant partie (avec la machine de test sous-pointe localisée au LAL à ORSAY) de la plateforme P2IO/CAPTINNOV
Plateforme de 9 postes de travail en conception et simulation de microélectronique (ASIC)
Un plateforme d’évaporation sous vide pour la déposition de couche mince (Aluminium,or, CsI…)
Une plateforme cryogénique constituée de 2 cryostats permettant de tester des éléments jusqu’à 20mkelvin (Bolomètre Ge, NTD…)
Plateforme de mesure optique : spectrométrie et photométrie (VUV-IR),  contrôles métrologiques 3D optiques (10 microns)
Un télescope à muons permettant de tester des détecteurs (résolution spatiale, homogénéité…)
Des chambres à vide pour des tests de détecteur en situation (sous vide) : détecteur gazeux  basse pression, silicium…

 

 

 

 

 

 

Maj : 28/05/2018 (4367)

 

Retour en haut