La mission SVOM relancée  

img

A l’occasion de la visite en France du président de la République Populaire de Chine, un accord de coopération a été signé le 26 mars 2014 entre les agences spatiale chinoise (CNSA) et française (CNES). Cet accord porte notamment sur la mission d’astrophysique SVOM, un satellite dédié à l’étude des sursauts gamma. La mission SVOM embarque un télescope X-gamma à masque codé (Eclairs), un télescope X (MXT), 2 moniteurs gamma et un télescope (VT) opérant dans le domaine visible. Au sol, un réseau d’antennes VHF et deux télescopes robotiques complètent la mission. Lancée en 2020 par une fusée chinoise Longue Marche, la mission SVOM détectera près de 100 sursauts gamma par an.

Les laboratoires chinois et français impliqués dans la mission sont: le NAOC de Pékin, l’IHEP de Pékin, le XIOPM de Xi’an, le SECM de Shanghai, le CEA-Irfu de Saclay, l’IRAP de Toulouse, l’APC de Paris et le LAM de Marseille.

Le CEA (Irfu/Service d’Astrophysique) assure la responsabilité scientifique de la mission.

Voir également : Le communiqué de presse du CNES (27 mars 2014)

Contacts :

Bertrand Cordier

C. Gouiffes, dépêche du 27/03/2014

 

Retour en haut