Le Département d'Astrophysique // UMR AIM
DAp

Le Département d'Astrophysique, UMR AIM au sein de l’Irfu figure parmi les laboratoires spatiaux majeurs en France, au niveau européen et international.

 

 

Un laboratoire spatial majeur

Le Département d'Astrophysique, UMR AIM au sein de l’Irfu figure parmi les laboratoires spatiaux majeurs en France, au niveau européen et international. En collaboration directe avec le CNES qui a la responsabilité des activités spatiales des laboratoires français, il est fortement impliqué dans les missions spatiales du programme scientifique Cosmic Vision de l’ESA, ainsi que sur des missions bilatérales portées par le CNES. Le développement de l’astrophysique au CEA a débuté en partenariat avec le CNES dès sa création au début des années 1960. L’astrophysique est une science en plein essor grâce au fort potentiel de découvertes qu’elle amène. Des instruments de plus en plus nombreux et puissants, au sol ou sur satellite, permettent de sonder l’univers avec une résolution angulaire et une sensibilité accrue, et ceci dans toute la gamme du spectre électromagnétique. Parallèlement, la modélisation, notamment à partir de simulations numériques, prend une place grandissante en astrophysique ; les problèmes astrophysiques sont la plupart du temps des problèmes complexes qui font appel à d’autres disciplines de la physique. L’astrophysique et les autres domaines de la physique s’enrichissent mutuellement.

 

Le Département d'Astrophysique

Le Département d'Astrophysique comprend près de 200 personnes, dont 130 permanents, personnel essentiellement de de l’UMR AIM, unité mixte de recherche CEA-CNRS-Paris Diderot et mais aussi de de l’UMR APC Astroparticule et Cosmologie, CEA-CNRS-Université Denis Diderot-Observatoire de Paris. Le Département d'Astrophysique regroupe des ingénieurs-chercheurs et techniciens du Département d'Astrophysique du CEA au sein de l’Institut de recherche fondamentale sur les lois de l’Univers ainsi que des ingénieurs-chercheurs du SEDI, autre service de l’IRFU du CEA, des enseignants-chercheurs de l'Université Paris Diderot et des chercheurs et ITA du CNRS.

 

 

 

 

http://irfu.cea.fr/Sap/

Maj : 01/08/2017 (3)

Voir aussi
:   Guilet.mp4   Iwakami.mp4   Kappeli.mp4   Kotake.mp4
:   Audit.mp4   Cardall.mp4   Dessart_1.mp4
:   Dessart_2.mp4   Foglizzo.mp4   Laming.mp4
:   Murphy.mp4   Yamasaki.mp4
:   Livne.mp4   Margueron.mp4   Mikami.mp4   Muller.mp4
:   Obergaulinger.mp4   Ohnishi.mp4   Ott_1.mp4   Ott_2.mp4   Sato.mp4
:   Scheidegger.mp4   Suwa.mp4   Takiwaki.mp4   Whitehouse.mp4   Yamada.mp4
1959 : Débuts de l'exploration spatiale au CEA : 1.    Le temps des pionniers : l’envol des détecteurs L'intérêt du  CEA vers l’astrophysique spatiale s’installera en douceur. Dans les années 50, une première mission « officielle » est confiée au C.E.A. « Un des sujets qui préoccupaient beaucoup tout le monde à l’époque, c’était les retombées de poussières radioactives a la suite des  essais ... Lire la suite »
1965 : Les ballons stratosphériques :  2.    La saga des ballons Avant l’ère des satellites, seuls les ballons stratosphériques permettent d’explorer la haute atmosphère où le rayonnement de haute énergie (rayons X et gamma) n’est que partiellement absorbé. C’est le 21 mai 1965 que le premier rayon X d’origine cosmique a été enregistré par un détecteur du CEA, lors d’un vol ballon effectué à une altitude de 37 km, ... Lire la suite »
1968 : ESRO-2B et HEOS-1 : 4.    Premiers satellites : apprendre à travailler « autrement » L’année 1968 marque la révolution spatiale européenne. Deux satellites ESRO-2B* (Iris) et HEOS-1* vont pour la première fois explorer l’environnement de la Terre jusqu’à une orbite sub-lunaire. Deux expériences du CEA à bord permettent la mesure des particules solaires autour de la Terre Dès la naissance de l’ESRO (précurseur de ... Lire la suite »
1968 : Les fusées Véronique : 3. L’arrivée des fusées A partir des années 1950, la France développe une fusée sonde baptisée « Véronique ». Les lancements sont réalisés jusqu’en 1967 depuis Hammaguir dans le Sahara algérien puis à Kourou en Guyane. Le CEA est, avec le Service d’Aéronomie du CNRS, le premier institut français à placer des charges scientifiques à bord de fusées. Les altitudes ... Lire la suite »
1969 : Les ballons d’astronomie gamma : 5.    Première scientifique mondiale En 1967 sont découverts les premiers pulsars dans la Galaxie, étoiles denses en rotation rapide émettant un fort rayonnement.  Cette découverte mobilise toute la communauté des astronomes. Les scientifiques du CEA sont parmi les premiers à mesurer les rayons gamma de ces objets insolites. Grâce à l’avance prise par le CEA dans la construction de détecteurs nouveaux, les chambres à ... Lire la suite »
1972 : Le satellite TD-1 : 6.    Lancements : succès et déconvenues TD-1 est le premier satellite astronomique de l’ESRO (European Space Research Organisation ), le prédécesseur de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Cette très ambitieuse mission embarque une panoplie d’instruments, sept au total parmi lesquels trois sont conçus au CEA. Dans l’envolée du spatial naissant, le pire survient à bord du satellite TD-1,  lancé en 1972. ... Lire la suite »
1973 : Les missions Mars et Prognoz : 7.    Sciences et « folklore » de la collaboration soviétique La France et l’URSS signent en 1966 un accord de coopération « relatif à la coopération pour l'étude et l'exploration de l'espace à des fins pacifiques ». Cette décision permet au CEA, sous l’égide du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), de participer à une série de missions spatiales avec des détecteurs de particules ... Lire la suite »
1975 : Le satellite Cos-B : 8.    Satellites : plus gros, plus loin, plus « lourds » La première mission astronomique de l’Agence spatiale européenne (ESA) tout juste créée est le satellite Cos-B, lancé en 1975. Il capte la lumière gamma du ciel pendant près de sept années et construit la première image complète de la Voie lactée à haute énergie. Six laboratoires européens (dont le CEA)* sont impliqués dans ... Lire la suite »
1979 : Le satellite HEAO-3 : 9.    La difficile quête des particules cosmiques Parallèlement, le SAp tient bon le cap dans l’aventure américaine (et quasi rocambolesque) que constitue le satellite HEAO. Le programme est d’abord annulé, puis relancé sous la forme de trois missions plus petites. Contrainte : faire plus léger, ce qui parait rédhibitoire. « Et là, il y a eu quelque chose d’assez miraculeux qui s’est produit. » En ... Lire la suite »
1989 : Le télescope Sigma : 10.    Dompter la lumière gamma Du côté des collaborations soviétiques, tout n’est pas rose non plus, mais l’aboutissement des télescopes spatiaux Sigma (lancé en 1989) et Gamma-1 (lancé en 1990 mais initié... en 1965 !) montrent que la persévérance peut être payante. Reste que le SAp doit achever sa « crise de croissance » et atteindre un certain équilibre pour trouver sa pleine ... Lire la suite »
1990 : L’instrument KET sur la sonde Ulysse :  11.    « Heureux qui comme Ulysse… » Durant les années 80, le SAp connaît ce qu’il convient d’appeler une « crise de croissance ». Entre succès, échecs et nouvelles orientations tâtonnantes, un certain flou règne quant à l’ancrage des différentes équipes dans l’avenir. Les unes souffrent que de nombreux projets montés avec les soviétiques soient menés en vain, ... Lire la suite »
1995 : L'Observatoire spatial infrarouge ISO :   13.    L’ouverture vers l’infrarouge Le fil de l’implication du Service d’astrophysique dans le projet de caméra infrarouge (ISOCam) du satellite ISO (1995) est fort révélateur. Ce n’est qu’au prix d’un effort obstiné du Service d'Astrophysique, soutenus par la hiérarchie du CEA, que le développement de l’instrument leur est finalement confié. Mieux, il ne s’agit pas seulement de se charger de ... Lire la suite »
1995 : L’expérience GOLF :   12.    A l’assaut du Soleil Si le SAp a longuement cherché sa voie, il est en passe de la trouver au milieu des années 80. Sa route va se paver d’une mosaïque de compétences et d’orientations nouvelles, au rang desquelles l’option du « multi longueur d’onde » n’est pas la moindre. Il n’est certes pas question d’abandonner le domaine des hautes énergie où l’on attend naturellement le SAp, mais ... Lire la suite »
1997 : La mission CASSINI :   14.    En route vers les planètes La diversification des thèmes scientifiques amène aussi aux voyages dans le Système Solaire Le vaisseau Cassini, lancé en 1997, est arrivé en orbite autour de Saturne depuis juillet 2004. Il est le premier à observer la planète aux anneaux et ses satellites sous tous les angles. Le spectromètre infrarouge CIRS* du CEA mesure la température des anneaux avec une précision jamais atteinte. ... Lire la suite »
1999 : Le satellite XMM-Newton :    15.    Un science « industrielle » Les objectifs scientifiques ne sont pas les seuls a avoir évoluer. A partir de la fin des années 1990, la gestion même des projets peut désormais être qualifiée d’« industrielle »…  Les satellites scientifiques deviennent de vrais observatoires spatiaux. Le premier géant européen est consacré aux rayons X. Le satellite européen XMM-Newton* est ... Lire la suite »
2002 : La mission INTEGRAL :   16.     Le géant de l’espace Le plus gros satellite scientifique européen, INTEGRAL, embarque une caméra à haute résolution construite principalement au CEA. La retombée d’une longue expérience … Le 17 octobre 2002, une fusée russe Proton de 700 tonnes satellise l’observatoire INTEGRAL*. A son bord deux télescopes gamma (IBIS et SPI) utilisant le principe d’imagerie à ouverture codée. ... Lire la suite »
2009 : Le télescope Herschel :   17. Vers l’Univers lointain La maitrise des détecteurs infrarouges permet de contribuer à la recherche de l’Univers froid Futur observatoire spatial de l’ESA, le satellite Herschel* sera lancé en 2008. Son miroir de 3,5 m de diamètre, le plus grand jamais réalisé pour une application spatiale, captera la lumière émise par les objets les plus froids de l’Univers. Les instruments embarqués représentent un défi ... Lire la suite »
Année Mondiale de l'Astronomie 2009 : Le Service d'Astrophysique du CEA/Irfu a proposé au grand public différentes activités développées en particulier pour l'Année Mondiale de l'Astronomie (AMA09) : -  des expositions -  des films -  des conférences -  des actions pédagogiques / journées portes ouvertes -  des sites Web sur les dernières actualités de l'astrophysique     Publications - "Dans les secrets de ... Lire la suite »
Atelier Simbol-X 2004: Proceedings : Simbol-X   Atelier Simbol-X 11-12 mars 2004, Paris  Comptes-rendus/Proceedings
Atelier Simbol-X, mars 2004 : Simbol-X Atelier SIMBOL-X / Workshop SIMBOL-X "SIMBOL-X : focalisation sur l'Univers violent" "SIMBOL-X : focusing on the non-thermal Universe" 11-12 mars 2004 / 2004, March 11-12 PARIS SIMBOL-X est un projet de télescope à haute énergie, opérant dans la gamme 0.5 à 70 keV, soumis en réponse à l'appel à idées de recherche scientifique spatiale du CNES concernant une mission de ... Lire la suite »
ATHENA : l'univers chaud, une priorité pour les chercheurs : L'univers violent sera le thème scientifique prioritaire de la prochaine grande mission spatiale de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) qui devrait être lancée en 2028, une thématique dans laquelle le Service d'Astrophysique-Laboratoire AIM du CEA-Irfu est particulièrement impliqué depuis sa création. A l'issue d'une grande compétition qui a vu la proposition de 31 projets sur 23 thèmes scientifiques différents, le conseil ... Lire la suite »
Autres contributions du SAp : INTEGRAL/SPI ground calibration D. Attié, B. Cordier, M. Gros, Ph. Laurent, S. Schanne, G. Tauzin, P. von Ballmoos, L. Bouchet, P. Jean, J. Knödlseder, P. Mandrou, Ph. Paul, J.-P. Roques, G. Skinner, G. Vedrenne, R. Georgii, A. von Kienlin, G. Lichti, V. Schönfelder, A. Strong, C. Wunderer, C. Shrader, S. Sturner, B. Teegarden, G. Weidenspointner, J. Kiener, M.-G. Porquet, V. Tatischeff, S. Crespin, S. Joly, Y. André, F. Sanchez, P. Leleux Astronomy and Astrophysics, Novembre 2003 Pour une ... Lire la suite »
Cadran solaire géant : Le 20 juin 2009 est inauguré un cadran solaire hors norme, tracé sur la voûte du barrage hydroélectrique de Castillon, situé dans le haut-Verdon. Couvrant une surface d'environ 13 000 mètres carrés ce sera le plus grand cadran solaire du monde. Il a été calculé par Denis Savoie, directeur du planétarium du Palais de la Découverte et membre du SYRTE de l'observatoire de Paris, et Roland Lehoucq, astrophysicien du Service ... Lire la suite »
Communication du Département d'Astrophysique : Le Département d'Astrophysique du CEA/Irfu participe à la popularisation de la science par différentes activités destinées au grand public.  Consulter : - les Actualités scientifiques - les Dépêches - les Expositions - les Films - les Vidéos - les Interviews (podcast) - les Articles grand public - les Actions pédagogiques - les Actions pour l'Année Mondiale 2009 - les Rapports d'Activités - l'Histoire ... Lire la suite »
Complémentarité Sol/Espace : Les instruments « infrarouges » embarqués sur des satellites (comme ISOCAM sur le satellite ISO) ont une très grande sensibilité et ils  permettent de détecter des objets émettant très peu de lumière ou des objets très éloignés . En effet,  les satellites permettent de s'affranchir des limitations liées à l'atmosphère qui émet un énorme fond de lumière infrarouge.  Les ... Lire la suite »
Conférences, écoles et ateliers :   2009 Conférence "ARENA 3: An astronomical observatory at Concordia" Fracati, Rome (Italie) du 11 au 15 mai 2009   2008 Colloque "Simbol-X  2nd International symposium" Université Paris-Diderot, Paris (France) du 2 au 5 décembre 2008   Ecole "Physique stellaire autour des grands lasers" Centre Paul Langevin, Aussois (France) du 28 septembre au 3 octobre ... Lire la suite »
Cosmologie et évolution des galaxies : Cosmologie Observer la structure de l'univers lointain Simulation numérique Themes Le fond diffus cosmologique Galaxies   Formation d'étoiles Grand redshift Noyaux actifs Poussière Amas de Galaxies Distribution de matière noire Formation Gaz intergalactique ... Lire la suite »
Cygnus X-1, première source astrophysique observée par INTEGRAL :   La source Cygnus X-1 est l'une des sources les plus brillantes du ciel dans le domaine d'énergie couvert par les instruments IBIS et SPI. Sa position dans le ciel, actuellement favorable à une observation par INTEGRAL, en fait tout naturellement un objet de choix pour la phase de validation des instruments.  Cygnus X-1 fût détectée pour la première fois en 1962, non par un satellite mais par une fusée sonde dont la durée de fonctionnement ne se ... Lire la suite »
Des Etoiles et des Hommes :  Des Etoiles et des Hommes  Réalisateurs : Pierre-François Didek et Samuel Albaric - Film : 45 minutes Production : Goyave Production, Commissariat à l'Energie Atomique   Film réalisé à l’occasion de l’Année Mondiale de l’Astronomie en 2009 et du lancement du satellite Herschel. Ce film propose une véritable immersion au sein du Service d’Astrophysique  (S.A.P) du Commissariat à ... Lire la suite »
Enigmes de Sirius :  Enigmes de Sirius (extrait de présentation)  Direction scientifique : BONNET BIDAUD Jean-Marc Réalisateur : BLUMBERG Jérôme - Film : 42 minutes Production : CNRS Images Film réalisé à l’occasion de l’Année Mondiale de l’Astronomie en 2009 et du lancement du satellite Herschel. Sirius est l'étoile la plus brillante du ciel, ce qui rend son image particulièrement difficile à obtenir, même ... Lire la suite »
Expérience SoHO/GOLF au LDEE : L’essentiel de la matière connue de l’Univers se présente sous forme de plasma et les phénomènes astrophysiques mettent en jeu des propriétés de cette matière dans des conditions inconnues sur Terre, car elles sont extrêmes en termes de densité, de température, ou de vitesse. L’étude de certaines de ces propriétés, révélées dans le Soleil par la sismologie, s’appuie sur la ... Lire la suite »
ExplorNova 360° : exploration interactive et immersive de l'univers : L'institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (Irfu) du CEA et l'Université de Nantes ont co-produit le développement d’un dispositif innovant d'exploration interactive et immersive de l'univers. Piloté par Vincent Minier, astrophysicien au CEA Irfu et chercheur associé au Centre François Viète et Francky Trichet, chercheur au LINA (Laboratoire d’Informatique de Nantes Atlantique), Vice-Président Numérique et ... Lire la suite »
Exposition scientifique : : Pour célébrer 40 ans d'astrophysique spatiale au CEA, le Service d'Astrophysique (SAp) du CEA-DAPNIA, organise du  16 janvier au 17 février 2006, une exposition scientifique retraçant les différentes étapes de l'exploration spatiale menée au CEA à partir des années soixante.   Exposition du 16 janvier au 17 février 2006 (prolongation) dans le bâtiment historique de la pile ... Lire la suite »
Fête dans les étoiles au CEA : Dans le cadre de l'Année Mondiale de l'Astronomie, le CEA de Saclay fait la Fête dans les étoiles" en organisant deux journées portes ouvertes avec accès libre pour le grand public. Parmi les animations : découverte de la lumière, planétarium, observations astronomiques, rencontres avec des astrophysiciens, mini-conférences, spectacle de magie cosmique ... A cette occasion, le Service d'Astrophysique du CEA ouvre ses laboratoires : vener découvrir ... Lire la suite »
Formation des étoiles et des planètes : Les astrophysiciens du Service d’Astrophysique mènent depuis plusieurs années des travaux de pointe sur les phases précoces de la formation des étoiles dans les nuages interstellaires. Ces études prennent aujourd’hui un nouvel essor avec les projets Herschel et ArTéMIS, ainsi qu’un rôle grandissant des simulations numériques. Les études sur la formation des étoiles se complètent par celles avec VISIR/VLT sur les disques ... Lire la suite »
Galaxies : Une équipe internationale d’astrophysiciens, dirigée par Emanuele Daddi du Service d’Astrophysique du CEA-IRFU, vient de découvrir d’énormes réserves de gaz d’hydrogène moléculaire – la matière première des étoiles- au sein de galaxies massives de l’univers lointain. Cette découverte inattendue, réalisée grâce à l’interféromètre IRAM du plateau de Bure*, indique ... Lire la suite »
Galerie d'images : Acces temporaire (en cours de construction)
Groupe simulation : ici description sommaire du groupe
Hotels / Accomodation :   Home   Venue   Objective   Programme   SOC   Registration   We recommend to book your hotel yourself near a RER B train stop in Paris (Gare du Nord, Chatelet-Les Halles, Luxembourg, Palais Royal, Denfert Rochereau). The train stop to reach CEA Saclay is Le Guichet which is on RER B toward Saint Rémy Les Chevreuses (25 min from Denfert; 44 min from Gare du Nord). Below is a list of hotel near Denfert Rochereau or ... Lire la suite »
Information for Seminar Speakers : Some useful information regarding the Astrophysics seminars below.
Instrumentation : Fast for end electronics
INTEGRAL : INTEGRAL   Un observatoire du rayonnement gamma de l’Univers INTEGRAL est une mission scientifique de l’Agence spatiale européenne (ESA) destinée à étudier le rayonnement X et gamma des objets célestes. Cet observatoire, pesant près de 4 tonnes, emporte deux télescopes principaux, l’imageur IBIS et le spectromètre SPI et deux ... Lire la suite »
Journey to the Centre of the Galaxy :  Droits réservés : Frédéric Durillon (animea.com). Si la vidéo ne s'affiche pas : télecharger le fichier MOV (4.0Mo)   français english español 中 国   Exposition Itinérante du Commissariat à l'Energie Atomique « L'exposition « Voyage au centre de la Galaxie » propose un voyage depuis la Terre jusqu'au trou noir géant qui ... Lire la suite »
Kepler : Spin alignment of stars in old open clusters   Enrico Corsaro, Yueh-Ning Lee, Rafael A. García, Patrick Hennebelle, Savita Mathur, Paul G. Beck, Stéphane Mathis, Dennis Stello & Jérome Bouvier   Nature Astronomy, March 13 2017
L 'INFRAROUGE : Pourquoi observer en Infrarouge ? : L'infrarouge permet de détecter des objets froids; ces objets émettent la plupart de leur rayonnement dans la gamme infrarouge et leur émission visible est si faible que même les télescopes optiques les plus sensibles ne peuvent les observer. D'autre part, des sources cachées par la poussière des nuages interstellaires peuvent être étudiées en infrarouge car ce rayonnement est peu absorbé par la poussière.
L'astronomie découvre enfin le point G :   La découverte des ondes gravitationnelles  Cliquer sur les titres pour développer Qu’a-t-on découvert ? Le 14 septembre 2015, à 9h51 Temps Universel, deux détecteurs indépendants ont enregistré un signal gravitationnel cosmique compatible avec le passage d’une onde gravitationnelle - ou onde G - telle que décrite par la théorie de la ... Lire la suite »
L'ISDC, un outil pour INTEGRAL : Le centre de traitement des données scientifiques de la mission INTEGRAL, ou ISDC (Integral Science Data Center), est considéré comme le cinquième instrument du satellite. Son rôle est  de matérialiser le statut observatoire de la mission en permettant à la communauté astronomique la plus large de mener à bien des observations dans le cadre du programme général. Placé sous la direction de Thierry Courvoisier (Observatoire de ... Lire la suite »
La correction K : Lorsqu’un instrument observe un objet dans le ciel, il le fait au moyen d’un détecteur et bien souvent d’un filtre et mesure l’énergie reçue dans une gamme plus ou moins large de longueurs d’onde. Or nous savons que plus une galaxie est loin de nous, plus son émission est décalée vers le rouge : un photon émis par une galaxie à une certaine longueur d’onde est reçu par l’observateur à une autre longueur ... Lire la suite »
Lancement réussi pour Integral : Integral : Un sans faute pour ses débuts Jeudi 17 octobre 2002 : 6h 41, à Paris, 9h41 à Baïkonour, Kazakhstan. La fusée russe Proton décolle dans un nuage de fumée et s'élève droite comme un " I " dans le ciel clair. Au CNES à Toulouse, le lancement est retransmis en direct de Baïkonour sur écran géant. Les acteurs français du projet Integral (CNES et CESR) et une grande partie du service ... Lire la suite »
Le C.E.A et INTEGRAL : Le programme INTEGRAL est un programme majeur pour le CEA qui figurait dans les deux précédents plans stratégiques quadriennaux, présentés dans le cadre du contrat d'objectifs CEA-ETAT. Le CEA a parfaitement rempli sa mission en partenariat avec le CNES (Centre National d' Etudes Spatiales) en livrant les instruments en 2001 aux consortia scientifiques et à l'ESA (Agence Spatiale Européenne), environ un an avant le tir depuis Baïkonour le 17 octobre 2002.  ... Lire la suite »
LE DFEE (Digital Front End Electronic) : Le DFEE a pour fonction principale de trier les événements issus des détecteurs afin de rejeter ceux qui sont anti-coïncidés par le bouclier composé de scintillateur BGO. Sur les précédentes missions d'observation gamma, cette fonction était réalisée par des unités analogiques, mais, afin de réduire le temps mort de l'instrument et d'en augmenter la souplesse de fonctionnement, une solution digitale a été ... Lire la suite »
Le Groupe Réalisations et Assemblage, Intégration, Vérification (RAIV) : Le Groupe Réalisations, Assemblage, Intégration, Vérification a pour rôles principaux : analyser le contenu des dossiers de fabrication et prendre en charge le suivi des réalisations des équipements conçus par le bureau d'études participer au développement des moyens de test et assurer le contrôle de sortie de fabrication. effectuer l'assemblage et l'intégration des différents sous-ensembles, en suivant les ... Lire la suite »
Le site INTEGRAL : Un observatoire européen pour toute la communauté scientifique... INTEGRAL (International Gamma-Ray Astrophysics Laboratory) est une grande mission astronomique de l'Agence Spatiale Européenne. Son objectif principal est une exploration approfondie des sites célestes émissifs dans la bande spectrale des rayons gamma de basse énergie. Montée sur une plate-forme spatiale du même type que celle utilisée pour XMM-Newton, le satellite européen ... Lire la suite »
Les cours AIM : Les cours AIM mise à jour : 05/03/2007 Organisateurs   Sébastien Charnoz , Frédéric.Masset , Pierre-Alain Duc Vous pouvez contacter ces personnes, si vous désirez proposer un cours, faire une suggestion, critiquer, ... Description ... Lire la suite »
Les étalonnages du spectromètre SPI :     Le spectromètre SPI de la mission INTEGRAL doit opérer dans un large domaine spectral qui s'étend de 20 keV à 8 MeV. Certains objectifs parmi les plus importants de l'astrophysique nucléaire étant attendus au delà de 3 MeV, il convient donc d'étalonner cet instrument sur toute sa gamme spectrale. Au delà de 2 MeV, il n'existe pas de source radioactive utilisable en laboratoire. La seule technique efficace connue pour ... Lire la suite »
Les métiers de l'instrumentation : Depuis la conception jusqu'à la livraison des instruments aux agences spatiales, les différents métiers rassemblent de nombreuses compétences, centrées autour de l'électronique et de l'informatique embarquée :   La qualité La RAIV La R&D Le Support Projet
Les mystères de l'Univers : "Les mystères de l'Univers" est une exposition grand public proposée au Trocadéro (Paris) du 21 octobre au 1 novembre 2009 par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Centre national d’études spatiales (CNES) et l’Agence spatiale européenne (ESA). Parmi les différentes thématiques scientifiques présentées dans l'exposition, les chercheurs ... Lire la suite »
Les premières images du détecteur JEM-X : L'objectif du télescope JEM-X (acronyme pour "Joint European X-ray Monitor") est l'étude dans le domaine des rayons X des sources célestes observées par les instruments gamma du satellite INTEGRAL (IBIS et SPI). Constitué de deux moniteurs identiques de rayons X  opérant dans la gamme d'énergie 3-35 keV,  il complète le domaine basse énergie couvert par les deux instruments gamma et joue un rôle crucial dans la détection et ... Lire la suite »
Les premières images du détecteur OMC : Les observations multi-longueurs d'onde sont particulièrement importantes en astrophysique des hautes énergies. La forte variabilité des sources est un aspect important dans ce domaine et leur étude sur une très large bande d'énergie permet de diagnostiquer la nature des objets et de préciser les processus physiques responsables de leur émission.
Les premiers résultats du spectromètre SPI : La mission du spectromètre SPI est de fournir des spectres à très haute résolution des sources visées dans la gamme d'énergie 20 keV-10 MeV. Cette très bonne résolution en énergie devrait permettre des progrès sans précédent dans le domaine de l'astrophysique nucléaire.  La première source astrophysique observée grâce à SPI a été le couple d'étoiles Cygnus X-1, ... Lire la suite »
Les principaux programmes de recherche et projets du Sap : Le SAp travaille principalement autour des thématiques suivantes : - naissance des étoiles et des planètes, (fragmentation des nuages moléculaires, phases précoces de la formation des étoiles, disques circumstellaires, anneaux de Saturne…) ; - vie des étoiles, (phénomènes magnéto-hydrodynamiques des plasmas stellaires, activité des étoiles jeunes, Soleil, étoiles massives et pré-supernova…) ; - phases ultimes de la vie stellaire (formation des trous noirs, binaires X, microquasars, explosion de ... Lire la suite »
Les sursauts gamma : Dans la soirée du 25 novembre 2002, soit seulement un mois après le lancement du satellite INTEGRAL, les scientifiques présents au centre de la mission à Darmstdadt en Allemagne observent une brusque montée du taux de comptage de la caméra ISGRI équipant le télescope imageur IBIS, un de deux principaux instruments de l'observatoire INTEGRAL. Le sursaut gamma GRB021125 [1] vient d'être détecté. Cette découverte inaugure pour INTEGRAL ... Lire la suite »
Microquasars : le cas de GRS1915+105 : Microquasars : le cas de GRS1915+105
Nano, astro, cerveau : la force des images : Le CEA est partenaire de la journée "Nano, astro, cerveau, la force des images", samedi 20 novembre 2010, à la Cité des sciences et de l’industrie. Au programme : l'image de science réalité ou fiction ? Cette journée propose d’explorer les images scientifiques issues des nanotechnologies, de l’astronomie et des neurosciences, pour comprendre pourquoi, comment et avec quels instruments les chercheurs les produisent et les interprètent. Elle sera ... Lire la suite »
Originalités de la vie // Habitabilité : Cette page résume les différents colloques "Originalités de la vie" en 2011, 2012 et 2014. Une série de colloque organisée par Vincent Minier (Laboratoire AIM Paris Saclay, CEA/Irfu) et collaborateurs. Quelle est l’origine de la vie ? Qu’est-ce qui la caractérise et la distingue du non-vivant ? Est-ce une singularité terrestre ou un don du ciel ? Plusieurs scientifiques de renom s’interrogeront sur les ... Lire la suite »
Originalités de la vie 2011 : Vendredi 1er avril 2011, Salle Dussane, ENS-Paris Un colloque organisé par Vincent Bontems (Larsim, CEA/Iramis et Fondation Pour la Science), Vincent Minier (Laboratoire AIM Paris Saclay et CEA/Irfu) et Michel Morange (Centre Cavaillès, Cirphles, ENS), en partenariat avec Innovaxiom SAS. Conférence de 9h00 à 18h00. Quelle est l’origine de la vie ? Qu’est-ce qui la caractérise et la distingue du non-vivant ? Est-ce une singularité terrestre ... Lire la suite »
Origines de la vie : Cette page est destinée aux élèves de seconde du Lycée Jules Verne (Nantes) qui suivent les enseignements d'exploration « Méthodes et Pratiques Scientifiques » dans le cadre d'un partenariat avec le CEA. Le sujet du cours pour l'année scolaire 2010-2011 est "Les origines de la vie" d'un point de vue scientifique, en particulier en relation avec les connaissances présentes en Astrophysique, Chimie, et Sciences du vivant. Ce cours apporte ... Lire la suite »
page de test : TEST... TEST     Le trou noir central de la Galaxie, aujourd'hui étonnamment calme, a connu il y a plusieurs centaines d'années un violent regain d'activité. C'est en étudiant l'émission à haute énergie des nuages moléculaires situés dans les régions centrales de la Galaxie, qu'une équipe internationale dirigée par des astrophysiciens du laboratoire APC et incluant des chercheurs du Service ... Lire la suite »
Plans et indications pour venir au Service d'Astrophysique (SAp) : Situation génerale voir aussi le site du CAPS (Communauté d'Agglomération du Plateau de Saclay) voir aussi le site SOLEIL-Synchrotron Situation géographique du CEA Saclay Le Service d'Astrophysique est situé à l'Orme des merisiers sur la commune de Gif/Yvette, à environ 1km au sud du centre principal du CEA-Saclay. Orme des Merisiers, Batiment 709 Pour voir la localisation exacte (Google Maps) : cliquer ici (c'est le batiment au toit ... Lire la suite »
Plasma stellaires et astrophysique nucléaire : Le Service d'Astrophysique a entrepris, depuis vingt ans, un effort soutenu pour enrichir la description des étoiles des différents processus indispensables à leur compréhension. Nous tendons vers une vision unifiée d'une étoile et de son environnement et un descriptif de tous les processus qui contribuent à la description de ces objets mais aussi à leur interaction avec le milieu interstellaire. Le SAp développe ainsi des activités instrumentales ... Lire la suite »
Point-Presse "Etoiles" - 29 avril 2011 : Bouleversement dans la compréhension des étoiles Les astrophysiciens du Service d'Astrophysique du CEA présentent, en images, des résultats scientifiques récents sur la naissance et l’évolution des étoilesService d'Astrophysique, CEA, Salle Galilée, Vendredi 29 avril 2011 - Teléchargez le dossier de presse complet - Visionner Images  - Videos - Accéder aux présentations  Powerpoint  (accès restreint)
Point-Presse "Galaxies" - 7 juin 2013 : Les clés de l'évolution des galaxies Les astrophysiciens du Service d'Astrophysique du CEA présentent, en images, des résultats scientifiques récents sur la formation et l’évolution des galaxies Service d'Astrophysique, CEA, Salle Galilée, Vendredi 7 juin 2013 - Teléchargez le dossier de presse_Evolution des galaxies (PDF) - Visionner Présentations - Images  - Videos   Vidéos
Point-Presse "Galaxies" - 7 juin 2013 : Les clés de l'évolution des galaxies Les astrophysiciens du Service d'Astrophysique du CEA présentent, en images, des résultats scientifiques récents sur la formation et l’évolution des galaxies Service d'Astrophysique, CEA, Salle Galilée, Vendredi 7 juin 2013 - Teléchargez le dossier de presse_Evolution des galaxies (PDF) - Visionner Présentations -  Images  - Videos   Images
Post-doctoral position in X-ray astronomy : Post-doctoral position in X-ray astronomy Service d'Astrophysique, CEA Saclay, 91191 Gif sur Yvette Cedex, France Contact: Jean Ballet (jballet@cea.fr) Deadline: 03 January 2014 Selection: January 2014 Starting date: April 2014 Lab's web site: http://irfu.cea.fr/Sap/ (in French)     The astrophysics department at Saclay, which is situated 30 km south of Paris, is a major space astrophysics laboratory and is also involved in ground-based instrumentation. In particular, our institute ... Lire la suite »
Premières images de la caméra ISGRI : L'image du trou noir Cygnus X-1 Le 16 novembre 2002, le satellite INTEGRAL a été pointé vers la constellation du Cygne afin d'y observer sans doute l'un des trous noirs les plus proches du Soleil. Cette source baptisée Cygnus X-1 est en réalité constituée de deux étoiles tournant l'une autour de l'autre, l'un d'entre elles étant très probablement un trou noir.
Production scientifique du SAp : À la fin de 2003, le SAp comptait 94 agents du CEA (48 physiciens, 28 ingénieurs et 18 techniciens), 9 agents du CNRS, 7 agents universitaires, 21 doctorants et 17 post-doctorants. Le tableau ci-dessous résume la production scientifique pour les années 2001, 2002, 2003. Parmi les 315 articles publiés de 2001 à 2003 dans des revues de rang A, cinq articles ont été publiés dans la revue Science et un dans la revue Nature. Trois prix ou distinctions ont été décernées à des membres du SAp : 2002 : ... Lire la suite »
Projet AMA09-Bénin :   A l'occasion de l'année mondiale de l'Astronomie 2009, une équipe formée de chercheurs de l'Observatoire de Paris et du Commissariat à l'Energie Atomique, accompagnée de doctorants de l'Ecole Doctorale d'Astronomie d'Ile de France et de l'Université d'Exeter, part assister le club d'Astronomie Orion-Bénin dans son action de vulgarisation. Ce partenariat est né lors de la mission organisée par l'Observatoire de Paris pour observer l'éclipse ... Lire la suite »
Projets : Notre laboratoire est associé aux projets suivants.   Projet ANR: Horizon (2002-2006) http://www.projet-horizon.fr   Projet ANR: MAGNET (2006-2010) http://magnet.ens.fr/   Projet ANR: Synerghy (2006-2010) http://irfu.cea.fr/Projets/SINERGHY/   Projet Européen CosmoComp (2010-2014) http://www.icc.dur.ac.uk/cosmocomp/   Projet Européen ASTROSIM (2007-2011) http://www.astrosim.net/
Projets instrumentaux du SAp : Le SAp, en collaboration avec le SIS et le SEDI, a actuellement une participation majeure dans la réalisation de trois instruments spatiaux : les instruments PACS et SPIRE du satellite HERSCHEL et MIRI, l’instrument infrarouge moyen qui équipera le JWST, successeur du Hubble Space Telescope en 2011. Le SAp participe également aux projets GLAST et PLANCK, mais uniquement du point de vue logiciels pour l’analyse des données. Par ailleurs, le SAp est très actif dans la préparation de l’avenir en conduisant les ... Lire la suite »
Rapport d'activités 1997 - 2000 : Astrophysique nucléaire Haute énergie Cosmologie Structuration de la matière Les premiers résultats du satellite XMM  
Regards sur l'univers : "Regards sur l'univers" est une collection de vidéos sur l'Astrophysique, ses découvertes et ses acteurs. Nous vous proposons un voyage au cœur de l'Astrophysique telle qu’elle est vue, imaginée et créée par les chercheurs et ingénieurs, en particulier par ceux du Laboratoire AIM de Paris-Saclay (CEA/Irfu-Paris Diderot-CNRS/INSU). C’est un voyage qui démarre à partir d'une question fondamentale en astrophysique ou sur les techniques de ... Lire la suite »
Regards sur l’'univers invisible : Regards sur l’univers invisible Integral, une mission spatiale d’astronomie gamma Cette exposition scientifique, conçue et réalisée par le Service d'Astrophysique du CEA/DSM/Irfu du CEA-Saclay en partenariat avec le Cnes, le Cnrs, l'université Paris-Diderot et la Mairie du 13e-Paris, s'est tenue du 15 au 19 octobre 2012 à la Mairie du 13e arrondissement de Paris à l'occasion des 10 ans du lancement du satellite d'astronomie gamma Integral.
Segment SOL : Generalité
Seminaires hebdomadaires SAp : Lieu: Salle Galilée, Bat 713, Orme des Merisiers
Simulations numériques : Pour une vue d'ensemble des simulations numériques pour l'astrophysique réalisées au CEA, voir les films d'animation sur le site COAST (en anglais).   Les galaxies Certaines des galaxies que l'on croyait jusqu'ici sans étoiles ne sont pas de vraies galaxies mais plutôt des débris de collisions, simples nuages de gaz arrachés lors de collisions à grandes vitesse entre deux galaxies massives. C'est la conclusion à laquelle ... Lire la suite »
Simulations numériques : Les plus belles images de l’astronomie ne donne une vision de l’Univers qu’en deux dimensions. Grâce à la puissance de nouveaux super-calculateurs, les scientifiques peuvent aujourd’hui simuler sur ordinateur la formation et l’évolution des astres avec des détails suffisants pour produire des images « virtuelles » en trois dimensions de très haute qualité. Ces images ne sont pas des illustrations ou des représentations fictives, ... Lire la suite »
Télescopes et détecteurs : Le Service d'Astrophysique du CEA/Irfu et le Laboratoire AIM participent aux développements des plus grands télescopes au sol ainsi qu'à bord de satellites, en construisant des détecteurs pour ces observatoires  et en élaborant des méthodes de traitement du signal. L'expertise couvre différents domaines de détection en astronomie: la détection des rayons gamma et des rayons X pour le domaine des hautes énergies avec ... Lire la suite »
Théorie et modélisation : Simulations numériques   Le code Anelastic Spherical Harmonic (ASH) Les codes BUL et PRD Le code FARGO et JUPITER Le code RAMSES Le code HERACLES
Un mois très très spatial - CinéCinéma CANAL+ : Le Service d'Astrophysique du CEA-Irfu (SAp) s'associe du 1 novembre au 26 décembre 2009 au "Mois très très spatial" de Canal+, une programmation de films de science-fiction diffusée sur la chaine CinéCinéma. Chaque projection est accompagnée d'une explication scientifique fournie par les scientifiques du Sap en relation avec les scénarios des films de la programmation. Une vingtaine de films, autant de questions, autant de réponses… Ces PAROLeS ... Lire la suite »
Une utilisation originale de l'imagerie profonde optique : Information complémentaire Pierre-Alain Duc
Univers profond, Univers virtuel : Le Service d'Astrophysique du CEA/IRFU, en association avec la Cité des sciences et de l'industrie (La Villette, Paris), organise une rencontre avec le public, le samedi 14 novembre 2009 de 10h30 à 17h30, sur le thème "Univers profond, univers virtuel : des télescopes géants aux simulations numériques".  Au programme de cette journée, table ronde, projection-débat, films 3D et démonstrations seront l’occasion de présenter les instruments ... Lire la suite »
Viaje al Centro de la Galaxia :  Droits réservés : Frédéric Durillon (animea.com). Si la vidéo ne s'affiche pas : télecharger le fichier MOV (4.0Mo)   Exposition Itinérante du Commissariat à l'Energie Atomique « L'exposition « Voyage au centre de la Galaxie » propose un voyage depuis la Terre jusqu'au trou noir géant qui existe au centre de notre Galaxie. Ce voyage en images en dix étapes fait découvrir la ... Lire la suite »
Vous avez dit Univers ? : A la station de métro Montparnasse, du 1 novembre au 31 décembre 2009, une exposition de photos astronomiques conçue par le CNRS et le CEA en partenariat avec la RATP   La fresque cosmique Depuis la Terre jusqu'au bout de l'Univers
Voyage au Centre de la Galaxie : "Voyage au centre de la Galaxie" est une exposition temporaire proposée au Palais de la Découverte par le Service d’Astrophysique du CEA en partenariat avec le CNES, dans le cadre de l’Année Mondiale de l’Astronomie 2009 (AMA09). Elle a pour objet de proposer un voyage en images à travers la Galaxie au cours duquel le visiteur découvrira la diversité des astres (nuages sombres, nébuleuses, amas d’étoiles, étoiles ... Lire la suite »
Voyage au Centre de la Galaxie : Les plus belles images de l’astronomie ne donne une vision de l’Univers qu’en deux dimensions. Grâce à la puissance de nouveaux super-calculateurs, les scientifiques peuvent aujourd’hui simuler sur ordinateur la formation et l’évolution des astres avec des détails suffisants pour produire des images « virtuelles » en trois dimensions de très haute qualité. Ces images ne sont pas des illustrations ou des représentations fictives, ... Lire la suite »
Voyage au centre de la Galaxie :  Droits réservés : Frédéric Durillon (animea.com). Si la vidéo ne s'affiche pas : télecharger le fichier MOV (4.0Mo) Exposition Itinérante Internationale français english español 中 国 Exposition Itinérante du Commissariat à l'Energie Atomique « L'exposition « Voyage au centre de la Galaxie » propose un voyage depuis la Terre jusqu'au ... Lire la suite »
Voyage au Centre de la Galaxie : Les objets exposés sont des copies conformes d'instruments réalisés pour l'exploration de l'Univers : modèles de rechange d’instruments scientifiques en tout point similaires à ceux satellisés, maquettes à échelle réduite de satellites astronomiques les plus récents, etc ….   - images astronomiques - instruments exposés - film 3D
Voyage au Centre de la Galaxie :  Droits réservés : Frédéric Durillon (animea.com). Si la vidéo ne s'affiche pas : télecharger le fichier MOV (4.0Mo)   Exposition Itinérante du Commissariat à l'Energie Atomique L'exposition « Voyage au centre de la Galaxie » propose un voyage depuis la Terre jusqu'au trou noir géant qui existe au centre de notre Galaxie. Ce voyage en images en dix étapes fait découvrir la ... Lire la suite »
Workshop : Asymmetric instabilities in stellar core collapse : Asymmetric instabilities in stellar core collapse June 30 – July 11, 2008   Institut Henri Poincaré, Paris  ------------------ Organizing committee: T. Foglizzo (CEA-Saclay, organizer) H.Th. Janka (MPA Garching, co-organizer) ------------------       Page en cours de fabrication/ Work in progress
Workshop : Asymmetric instabilities in stellar core collapse : Asymmetric instabilities in stellar core collapse June 30 – July 11, 2008   Institut Henri Poincaré, Paris  ------------------ Organizing committee: T. Foglizzo (CEA-Saclay, organizer) H.Th. Janka (MPA Garching, co-organizer) ------------------ Scientific overview List of invited participants ... Lire la suite »
Retour en haut