Part CEA
VISIR : participation CEA

L'instrument VISIR est le fruit d'un consortium sous contrat avec l'Observatoire Européen Austral (ESO) qui comprend le CEA/DSM/DAPNIA de Saclay et  l'Institut Hollandais pour la Recherche en Astronomie (ASTRON) de Dwingeloo (Pays-bas). Au CEA,  Le Service d'Astrophysique  (DAPNIA/SAp) assure la maîtrise d'oeuvre du projet et sa responsabilité scientifique tandis que le Service d'Ingénierie des Systèmes (DAPNIA/SIS) a pris une part essentielle dans le développement de mécanismes cryogéniques innovants. Le laboratoire ASTRON a réalisé le spectromètre.

Un mécanisme cryogénique original a du être spécialement conçu pour VISIR par le DAPNIA/SAp et développé et mis au point par le DAPNIA/SIS. C'est un moteur à entraînement direct, opérant sans réducteur et sans jeu et assurant un positionnement ultra-précis. Il est capable de fonctionner sans dissipation thermique à l'arrêt. Il a été optimisé pour marcher à très basse température (-253 degrés), mais fonctionne aussi bien à température ambiante.

 
Part CEA

Schéma et détails de l'instrument VISIR

VISIR au VLT

 

Le Very LargeTélescope (V.L.T.)  de l'ESO  (Observatoire Européen Austral) est devenu le plus grand observatoire du monde. Installé sur le mont Paranal au nord du Chili (désert de l'Atacama), il comporte quatre télescopes géants avec des miroirs de 8 mètres de diamètre pesant 24 tonnes chacun.

 
Part CEA

A gauche:Le sommet du Mont Paranal au Chili avec les quatre coupoles des telescopes de 8m
Au centre:Un des 4 télescopes du VLT avec son miroir de 8m de diamètre
A droite:Visir installé au foyer du télescope "Melipal", au printemps 2004.

L'instrument VISIR (VLT Imager and Spectrometer for the InfraRed)

L'instrument est installé au foyer Cassegrain du télescope numéro 3 du VLT (dénommé MELIPAL). VISIR observe dans le domaine du rayonnement infra-rouge thermique (8-28 microns). 

 
Part CEA

VISIR possède deux voies de mesure:
   - l'une comporte une caméra,
   - l'autre un spectromètre.

La caméra et le spectromètre sont mis dans un cryostat afin d'être refroidis à
         - 20°K (-253°C) pour la structure mécanique et les optiques,
         - 5°K (-268°C) pour les détecteurs. 
VISIR est solidaire du télescope et tourne avec lui pour viser l'objet étudié. Le lien entre VISIR et les équipements fixes est assuré par un enrouleur de cables.  VISIR est développé par un consortium de laboratoires français et néerlandais sous la responsabilité scientifique et technique du CEA.  

 
Part CEA

Vue arrière du cryostat contenant la caméra et le spectromètre

Maj : 11/05/2004 (1091)

 

Retour en haut