27 juillet 2018
Le Ganil (Grand accélérateur national d’ions lourds) réalise sa campagne d’expériences 2018 d’avril à juillet. Pendant les quatre mois de fonctionnement des accélérateurs, des expériences en physique nucléaire, physique atomique et sciences des matériaux seront conduites par des équipes de recherche du monde entier. Des industriels seront également accueillis au Ganil.
[Lire la suite]
02 février 2018
Au cours d’une expérience réalisée auprès de l’accélérateur de l’Australian National University (Canberra, Australie), une collaboration franco-australienne (Ganil Caen, IPN Orsay, Irfu/DPhN Saclay, ANU Canberra) a pour la première fois identifié en numéro atomique Z jusqu’au plutonium (Z=94), et en masse A les fragments créés dans des réactions de quasi-fission.
[Lire la suite]
23 juin 2017
Fidèle à sa mission d’accueil des recherches interdisciplinaires, le CIMAP (Centre de recherche sur les Ions, les MAtériaux et la Photonique) accueille en 2017 des expériences d’origines diverses allant de la physique du solide à la radiobiologie, distribuées sur 3 lignes de faisceau permettant de couvrir une grande gamme d’énergie : IRRSUD (~1MeV/A, sortie C0), D1/SME (~10MeV/A, sortie CSS1) et D1/HE (sortie CSS2).
[Lire la suite]
03 mai 2017
Le Ganil (Grand accélérateur national d’ions lourds) accueille chaque année environ 200 chercheurs venus du monde entier pour mener leurs expériences sur les installations uniques du laboratoire. Cette année, 3 468 heures de faisceau seront dédiées à la recherche fondamentale et appliquée, du 2 mai au 28 juillet. Pendant cette période, les accélérateurs du Ganil fonctionneront 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
[Lire la suite]
12 avril 2017
Une expérience menée au Ganil (Grand accélérateur national d’ions lourds) a mis en évidence la forme sphérique du Krypton-96, remarquable en comparaison de la forme très allongée du Rubidium-97, qui compte seulement un proton de plus. Ce changement de forme radical et soudain donne aux physiciens de précieux indices sur l’organisation et la force de liaison entre les neutrons et protons qui constituent le noyau.
[Lire la suite]
24 mars 2017
Pour la première fois, la structure de différents isotopes d’actinium a pu être étudiée grâce à des lasers, lors d’une expérience menée au Centre de Ressources du Cyclotron de Louvain-la Neuve (Belgique). Le succès de cette expérience réside notamment dans la technique expérimentale innovante utilisée, particulièrement performante.
[Lire la suite]

 

Retour en haut