Glossaire

Merci à Bernard Bouquin et Martine Trocellier, rédacteurs de "Clefs CEA", pour leur contribution à ce glossaire.

 

Bande (électronique interdite) directe ou indirecte

Un semi-conducteur a une structure de bandes électroniques, plages d’énergie disponibles pour les électrons dans la matière, liées à la nature périodique de l’arrangement atomique dans le cristal et à la nature ondulatoire des électrons. La bande interdite (gap) se situe entre une bande permise et pleine (ou quasi pleine à température non nulle), la bande de valence, et une bande vide ou quasi vide, la bande de conduction. Les photons d’énergie supérieure à la bande interdite génèrent des porteurs de charge par transition des électrons entre les bandes permises. Le franchissement de la bande interdite peut se faire avec émission de phonons (quanta de vibration du réseau) - il est alors question de bande interdite indirecte (cas du silicium) - ou sans émission (bande interdite directe).

Bar

Unité de pression (1 bar = 105 pascals (unité légale Pa), 1 atmosphère valant 101 325 Pa).

Barn

voir "section efficace"

Barrière coulombienne

Répulsion électrique qui s'oppose au rapprochement de deux particules chargées (protons de deux noyaux notamment) dont les charges sont de même signe. Cet obstacle peut être surmonté si les vitesses relatives des deux particules sont suffisamment grandes. Par le biais de l'interaction nucléaire, qui s'exerce à très courte distance, elles peuvent alors subir une réaction de fusion thermonucléaire. Source: les Clefs du CEA n°58

Barrière de potentiel

Energie à fournir à des réactifs pour amorcer une réaction

Baryogenèse

Ensemble de processus physiques conduisant à la formation d'une asymétrie entre la densité de baryons et la densité d'antibaryons. La baryogenèse électrofaible est le mécanisme de baryogenèse ayant pour particularité de se produire lors de la transition de phase électrofaible (période de l'histoire de l'Univers au cours de laquelle les particules acquièrent leurs masses).


 


Source: Les Clefs du CEA (n°58)

Baryon

Particule non élémentaire (état lié de trois quarks)dont les exemples les plus connus sont le proton et le neutron, constituants du noyau; l'antibaryon est l'antiparticule d'un baryon comme l'antiparticule du proton est appelée antiproton, celle du neutron antineutron. Source: Les Clefs du CEA (n°58)

Bending

Direction dans laquelle sont courbés les trajectoires après leur passage dans un champ magnétique.

Big bang

Modèle standard de la cosmologie selon lequel l'Univers est en expansion depuis environ 14 milliards d'années. Source: les Clefs du CEA (n°58)

Biogaz

Gaz issu de la décomposition des matières organiques.

Biosphère

Ensemble des écosystèmes de la planète, comprenant tous les êtres vivants et les milieux où ils vivent.

Bolomètre

Dispositif permettant de mesurer un flux d'nergie incident (port par des photons ou des particules massives)par l'lvation de temprature conscutive au dpt d'nergie.

Boson et boson de Higgs

Les bosons sont des particules élémentaires dont la valeur de spin est entière (0,1,)
Parmi eux, les bosons intermédiaires sont les vecteurs des forces élémentaires. Le photon est le boson vecteur de l'interaction électromagnétique, les huit gluons sont les vecteurs de l'interaction forte, les bosons Z, W-, W+ sont les vecteurs de l'interaction faible.
Les règles statistiques auxquels les bosons obéissent leurs permettent de se trouver à plusieurs dans le même état, comme c'est le cas pour les photons dans le rayon Laser.

Le modèle standard prévoit l'existence d�une particule, le boson de Higgs, qui n'a jamais encore été observé. Son rôle serait fondamental pour comprendre pourquoi les particules ont une masse et pourquoi celle-ci est différente selon le type de particule.

Le Modèle standard des particules prévoit l’existence d’un certain nombre de particules qui ont toutes été observées ensuite, à l'exception du boson de Higgs. Son rôle serait fondamental pour comprendre pourquoi les particules ont une masse et pourquoi celle-ci est différente selon le type de particule. Les expériences passées donnent une indication indirecte sur sa masse, très élevée, ce qui explique qu'il n'ait pas encore été vu. Mais au LHC l'énergie sera suffisante pour confirmer ou infirmer cette indication.

Source: dossiers de presse CEA-CNRS

Brane

hypothétiques objets qui peupleraient les dimensions supplémentaires de l'espace-temps à plus de 4 dimensions; dans certains modèles, ces objjets plans joueraient le rôle de bord des dimansions supplémentaires.

Bras di-muons

Ensemble de détecteurs servant à étudier les paires de muons (dimuons).

Breakheaven (cf facteur d'amplification):

le plasma produit autant d’énergie qu’il en consomme pour son chauffage (Q = 1).

Butane

hydrocarbure de la famille des paraffines de formule C4H10. Un des gaz de pétrole liquéfiés (GPL). L'isobutane a pour formule (CH3)2CH-CH3).

Retour en haut