Glossaire

Merci à Bernard Bouquin et Martine Trocellier, rédacteurs de "Clefs CEA", pour leur contribution à ce glossaire.

 

Rayonnement cosmique

Flux de particules chargées (électrons, protons et noyaux) traversant l'espace interstellaire à des vitesses relativistes. La plupart proviennent de l'extérieur du système solaire, d'autres sont accélérés au cours des éruptions solaires. Les particules chargées qui se propagent vers la Terre interagissent avec les atomes de la haute atmosphère et seuls certains produits de ces interactions (tels que muons, rayonnement gamma et électrons secondaires) peuvent atteindre la surface terrestre.

Rayonnement de freinage :

Rayonnement produit par une particule chargée lorsqu’elle est déviée par les atomes d'un matériau qu'elle traverse.

Rayonnement électromagnétique :

Rayonnement qui se propage dans le vide à la vitesse de la lumière sous forme de champs électrique et magnétique oscillants et qui transporte de l'énergie (photons).

Rayonnement gamma :

Rayonnement le plus énergétique du spectre électromagnétique. Les photons gamma se situent dans la plage d'énergie au-dessus de 10 keV.

Rayonnement infrarouge (IR) :

Partie du spectre électromagnétique couvrant les rayonnements dont les longueurs d'onde sont comprises entre 760-780 nm et 1 mm. Les physiciens subdivisent les infrarouges en IR proches (760 nm - 4 m), IR moyens (4 - 14 m), IR lointains (14 m - 100 μm) et IR sub-millimétriques (100 μm - 1 mm).

Rayonnement ultraviolet (UV) :

Partie du spectre électromagnétique couvrant les rayonnements dont les longueurs d'onde, de 400 à 10 nm, se situent entre celles du rayonnement visible et celles du rayonnement X. Les ultraviolets sont divisés en UV proches (400 - 250 nm), UV lointains (250 - 180 nm), UV dit "du vide" (180 - 100 nm) et UV extrêmes (100 - 10 nm). Une grande partie du rayonnement UV est absorbée par l'atmosphère terrestre.

Rayonnement visible :

Partie du spectre électromagnétique visible par l'œil humain, en l'occurrence les rayonnements dont les longueurs d'onde sont comprises entre 380 - 400 nanomètres (violet) et 760 - 780 nm (rouge), bordée d'une part par l'ultraviolet et d'autre part par l'infrarouge.

Rayonnement X

Rayonnement électromagnétique dont la longueur d'onde est comprise entre quelques fractions de nanomètre (0,005 nm) et 10 nm et l’énergie entre quelques keV et centaines de keV. On distingue les rayons X mous (les plus grandes longueurs d'onde) et les rayons X durs (de petite longueur d'onde). Les rayons X étant absorbés par l'atmosphère terrestre, l'astronomie X est effectuée à partir de l'espace.

Réacteur nucléaire sous critique

Réacteur dans lequel la quantité de noyaux fissiles et leur disposition sont telles que la fission en chaîne ne peut s’auto-entretenir même en l’absence de tout dispositif absorbeur de neutrons. Une source externe de neutrons est alors indispensable pour entretenir les fissions en chaîne au sein de ce type de réacteur.

Source: Alain Boudard (Irfu-SPhN)

Redshift

(décalage vers le rouge)mesure du décalage spectral d'un astre situé à une distance cosmologique: z=(lambda/lambdao)-1
Ce décalage est produit par effet Doppler causé par la vitesse de récession de l'univers en expansion. Il est possible de traduire z en terme de distance moyennant l'utilisation de constantes cosmologiques Ho et qo

Résonance

Grande valeur de section efficace pour une valeur précise de l’énergie incidente apportée au noyau par le neutron. Les résonances proviennent de la structure des niveaux d’énergie du noyau composé (noyau modifié par l'absorption d'un neutron)

Résonances

Particules de très faible durée de vie.

RF

Radio fréquence

RICH (Alice)

Ring Imaging CHenrenkov
Détecteur Cherenkov à image

Retour en haut