Glossaire

Merci à Bernard Bouquin et Martine Trocellier, rédacteurs de "Clefs CEA", pour leur contribution à ce glossaire.

Laboratoire Astroparticule et Cosmologie (APC) :   
Créé le 1er janvier 2005, cette structure rassemble des chercheurs personnes appartenant principalement à l'Université Paris VII, au CNRS (représenté par trois départements : IN2P3, SPM, et INSU), au CEA (Dapnia) et à l'Observatoire de Paris. Le laboratoire est centré autour de trois thématiques : cosmologie et gravitation, astrophysique des hautes énergies et neutrinos.
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Laboratoire du Gran Sasso :   
Le laboratoire national du Gran Sasso (LNGS), à environ 120 km de Rome, est un des quatre laboratoires nationaux de l'Istituto Nazionale di Fisica Nucleare (INFN), l'institut italien de physique nucléaire. Le plus grand laboratoire souterrain du monde est actuellement, utilisé par quelque 750 chercheurs de 22 pays travaillant sur une quinzaine d'expériences.
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Laboratoire souterrain de Modane :   
Unité mixte de l'IN2P3 (CNRS) et du Dapnia (CEA), le LSM fonctionne depuis 1982 sous 1 700 mètres de roche, le long du tunnel routier du Fréjus (Savoie). Il permet notamment des recherches sur les neutrinos et la matière noire de l’univers et des mesures de faibles radioactivités
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Latte   
Détecteur de forme rectangulaire. Par exemple, du fait de leur grande taille, avec un diamètre extérieur de 6m, les grandes stations de trajectographie d'Alice sont décomposées en lattes modulaires rectangulaires, avec une surface active de 40 cm verticalement par 80-240 cm horizontalement.
 
E. De-laborderie, dépêche du 13/02/2007

Le LHC   
Le LHC est un accélérateur de particules ; depuis sa mise en service en novembre 2007, il est le plus grand et le plus complexe des instruments scientifiques existant dans le monde.
 
E. De-laborderie, dépêche du 02/03/2007

Lepton   
Les leptons sont des fermions qui ne sont soumis qu’à l’interaction gravitationnelle et à l’interaction électromagnétique et faible. La famille des leptons est constituée des électrons, des muons, des tauons, de leurs neutrinos respectifs. Définition du site LHC-France: Particule de la famille de l'électron, insensible à l'interaction forte. Chacune des trois familles de particules contiennent un lepton chargé (comme l'électron, le muon, le tau) et un neutrino associé (neutrino-électron, neutrino-mu, neurino-tau). Tous interagissent par interaction faible, et les leptons chargés également par interaction électromagnétique.
 
fbugeon, dépêche du 25/01/2007

LGGE   
Le Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (Grenoble) associe le CNRS et l'Université Joseph Fourier.
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Linag   
LiNear Accelerator at Ganil Source: ScintillationS
 
E. De-laborderie, dépêche du 27/08/2008

logiciel ou programme   
Ensemble des programmes, procédés et règles, et éventuellement de la documentation, relatifs au fonctionnement d'un ensemble de traitement de données. Source: lexique du site LHC-France LHC-France
 
E. De-laborderie, dépêche du 01/09/2008

Los Alamos National Laboratory (LANL)   
laboratoire national américain dépendant du DOE.
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

LSCE   
Le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement est une unité mixte de recherche CEA-CNRS-Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines , créée en 1998 par la fusion du Centre des Faibles Radioactivités (CFR) et du Laboratoire de Modélisation du Climat et de l'Environnement (LMCE). Au sein de l'Institut Pierre Simon Laplace, il exerce son activité selon trois axes : compréhension des mécanismes de la variabilité du climat à différentes échelles de temps, étude des cycles biogéochimiques, géochnronologie et analyse de géomarqueurs.
 
E. De-laborderie, dépêche du 23/02/2007

Luminosité   
Nombre d'évènements par section efficace
 
E. De-laborderie, dépêche du 10/09/2007

 

Retour en haut