Glossaire

Merci à Bernard Bouquin et Martine Trocellier, rédacteurs de "Clefs CEA", pour leur contribution à ce glossaire.

 

Calcul intensif

Traitement de gros volumes de données
Ensemble des techniques et des moyens destinés à traiter des applications complexes en faisant appel à des ordinateurs spécialisés dans le traitement rapide de gros volumes de données numériques.

Source: lexique du site LHC-France
LHC-France

Calorimètre

Un calorimètre est un détecteur qui absorbe les particules et détermine leur énergie totale
Ce sous détecteur est constitué d'un empilement de matériaux absorbeurs (plomb, cuivre...) et de matériaux actifs qui comptabilisent toutes les particules secondaires produites par les interactions dans l'absorbeur. L'ensemble est dimensionné pour arrêter totalement les particules. On distingue les calorimètres électromagnétiques, qui absorbent les électrons et les photons, et les calorimètres hadroniques pour les autres particules, plus pénétrantes.

Capillaires (effets)

Forces se développant à la surface d'un liquide et intervenant dans la forme de sa frontière avec le milieu ambiant, à l’influence d'autant plus sensible que les dimensions sont faibles.

Carburant

Combustible hydrocarboné.

Catalyse

Processus impliquant une substance (catalyseur) capable d'accélérer une réaction chimique sans subir elle-même de modifications, sinon temporaires.

Cation

Ion positif.

Caverne

Endroit souterrain où sont installés les détecteurs pour être soumis aux collisions des particules

CCD (Charge Coupled Device)

Dispositif produisant des électrons quand il reçoit des photons et qui constitue en particulier le capteur élémentaire des caméras numériques.

Ceinture d'astéroïdes

Entre Mars et Jupiter, 478.72 millions de kilomtres de distance du Soleil, gravitent des petits corps de forme irrgulire appels astrodes. Il y aurait entre 1 et 2 millions d'astrodes de plus de 1 km de diamtre. Large de 200 millions de km, cette ceinture d'astrodes serait une plante n'ayant pas pu se former cause de la gravitation de Jupiter.

Centre de calcul


Organisme qui fournit des ressources informatiques à des utilisateurs
Organisme fournissant via une salle machine des moyens informatiques (développement, calcul, stockage) ainsi que des services variés (réseau, DNS, support…) à des utilisateurs


Source: lexique du site LHC-France
LHC-France

Centre d’étude spatiale des rayonnements (CESR)

Installé à Toulouse et sélectionné par le Cnes, cet institut est depuis 2003 une UMR: CNRS-Université Paul Sabatier organisée en trois départements : système solaire, hautes énergies et Univers froid.

Céramique

Matériau inorganique et non métallique à structure cristalline présentant un arrangement périodique régulier des atomes et parfois des liens ioniques ou covalents.

Cermet

Matériau céramique intégré dans une matrice métallique.

Cern



Créé en 1953 par le Conseil européen pour la recherche nucléaire en tant qu'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, le Laboratoire européen pour la physique des particules est le plus grand laboratoire du monde dans ce domaine.

Champ B1

Champ de radiofréquence (dans un champ magnétique) qui va permettre d'exciter les spins

Champ magnétique

Champ de force gnr par des courants lectriques. Il s'exprime en tesla ou en gauss (1 G=10-4 T)

La composante torodale du champ est oriente comme les parallles du globe. la composante polodale du champ reliant les ples est donc oriente comme les mridiens.

Source: les Clefs du CEA (n58)

champ scalaire

Particules et champs sont les deux facettes de la version relativiste de la dualit onde-corpuscule de la mcanique quantique; les particules sont classifies par leur spin (1/2 pour l'lectron et 1 pour le photon).

Les chapms scalaires sont les ondes associes aux particules de spin 0.

Source: les Clefs du CEA (n58)

Chute ohmique

Dans une pile à combustible, chute de tension imputable à la résistance interne des cellules et directement proportionnelle au courant.

Cime


Cyclotron pour des ions de moyenne énergie

Source: ScintillationS

Cnes (Centre national d'études spatiales) :

L'agence spatiale française, créée en 1961, est un établissement public à caractère industriel et commercial chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale de la France au sein de l’Europe et de la mettre en oeuvre. Employant 2 500 personnes, il maîtrise l’ensemble des techniques spatiales, garantit au pays l’accès autonome à l’espace et s’entoure de partenaires scientifiques et industriels avec lesquels sont réalisés ses programmes.

CNRS (Centre national de la recherche scientifique) :

Etablissement public à caractère scientifique et technologique exerçant son activité de recherche dans tous les domaines.

Code (ou logiciel) de calcul

Rassemblement dans un logiciel informatique, sous forme d'expressions mathématiques codées, de la représentation simplifiée sous forme numérique (modèle) d'un système ou d'un processus, afin de le simuler.

Cogénération

Production simultanée d'électricité et de chaleur.

Cohérent/incohérent (train d'ondes)

Des ondes sont dites cohérentes lorsqu'elles sont en phase, incohérentes dans le cas contraire.

Combustible

Elément dont la combustion, c'est-à-dire la réaction avec un comburant (souvent l'oxygène) produit une énergie utilisable.

Commission européenne

C'est un des organes clé de l'Union européenne; elle gère la mise en œuvre des règlements et directives adoptés par le Conseil, peut saisir la Cour de justice et a le monopole de l'initiative législative. Elle dispose d'un large pouvoir de conduite des politiques communes, entre autres dans le domaine de la recherche et de la technologie, où elle a pour principal instrument le programme cadre de recherche et de développement (actuellement le 6e PCRD, le 7e étant en préparation pour 2007-2013).

Comobile

Taille d'une structure cosmique ou distance entre deux objets mesurée dans un repère suivant (co-mobile) l'expansion de l'univers. Ainsi à un filament d'une longueur de 200 Mpc correspond une structure de 200/(z+1) Mpc à un redshift de z.

Compartiment

dans un organisme vivant ou un écosystème, espace biologique, de nature virtuelle mais de volume mesurable, occupé de manière homogène (concentration) par une substance ou une population moléculaire ayant un comportement et une forme physico-chimique donnés.

Complexe :

Edifice neutre ou chargé constitué par des ions et des molécules, plus rarement des atomes. La complexation est la formation d’un tel édifice.

Composite

Matériau formé par l'assemblage de plusieurs matériaux et qui présente des propriétés que ces derniers ne possèdent pas isolément. Il est par exemple constitué d'une ossature (renfort) qui supporte les efforts mécaniques et d'un matériau d'enrobage (matrice), généralement une matière plastique.

Conduction électronique ou ionique

Phénomène par lequel un électron ou un ion se déplace dans un matériau.

conduction thermique

Phénomène par lequel, dans un milieu, la chaleur s'écoule d’une région à haute température vers une autre à plus basse température, ou entre deux milieux en contact. S'exprime en W/m/K.

Conductivité

Caractérise la capacité de conduction (électrique, thermique) d'une substance. La conductivité électrique s'exprime en siemens par unité de longueur.

Conductivité

Caractérise la capacité de conduction (électrique, thermique) d'une substance. La conductivité électrique s'exprime en siemens par unité de longueur.

Convectifs (mouvements)

Mouvements générés dans une masse fluide du fait des différences de densité et de température en divers endroits de cette masse et qui contribuent au transport de la chaleur. La convection naturelle est le transfert automatique de chaleur par cette circulation.

Corps noir

Corps idéalisé qui absorbe totalement les rayonnements à toutes les longueurs d'onde et émet lui-même un rayonnement en fonction de sa température.

Cosmogénique (noyau) :

Noyau atomique issu d'une réaction nucléaire dans l'atmosphère induite par le rayonnement cosmique.

Courants neutres


Interactions faisant intervenir le boson Z (voir aussi "interaction faible")Les interactions faibles ont pour vecteur les bosons chargés W+ et W- et le boson neutre Z. Jusqu'en 1973 on ne connaissait que des réactions avec changement de charge, donc faisant intervenir un boson chargé W. Mais le modèle standard, dès 1967, prédisait l'existence du Z, qui a fini par être mis en évidence dans les interactions de neutrinos dans la chambre à bulles Gargamelle, construite en France.

Source: lexique du site LHC-France
LHC-France

Covalent

Qui participe à la liaison chimique de deux atomes par la mise en commun d'électrons.

Cristal

Assemblage d’atomes, d’ions ou de molécules régulièrement répartis de façon périodique dans les trois directions de l’espace.

Cryogénique

Littéralement "produisant du froid" ; par extension : "en rapport avec les basses températures" (les liquides cryogéniques ont des points d'ébullition inférieurs à – 150 °C).

Cryostat

Dispositif permettant de maintenir de façon constante une température très basse, généralement grâce à la circulation d'un gaz liquéfié.

CsTFA

Centre de stockage des déchets de très faible activité (radioactive)

CTA

Cherenkov Telescope Array
Réseau de téléscopes Tcherenkov

CVD (Chemical Vapor Deposition, dépôt chimique en phase vapeur)

Méthode de préparation de couches minces par dépôt en phase vapeur formé par réaction chimique à partir d'un milieu gazeux de composition différente.

Cyclage

Alternance de charge et de décharge.

Retour en haut